RECHERCHE DE FUITE

Méthode par gaz traceur

Comment définir cette méthode du gaz traceur ?

Cette recherche de fuite consiste à introduire un gaz (mélange d’azote et d’hydrogène) dans la canalisation puis à détecter ses résurgences au niveau du sol avec notre détecteur de gaz.

 

Quand utiliser la méthode du gaz traceur ?

Dans le cas ou les méthodes acoustiques atteignent leurs limites (manque de points d’écoutes, réseaux non-conducteurs, fuite noyée…) ou il existe un mélange de matériaux dont les longueurs ne sont pas connue, la recherche de fuite au gaz traceur reste souvent la dernière solution.

 

Quelles sont les pré-requis ?

Pour que l’opération se déroule dans les meilleures conditions la canalisation devra être au préalable, isolée à l’aide de plaques pleines ou de vannes étanches et disposer d’un point d’injection muni d’un raccord type “tête de chat”.

Si la canalisation se situe sous une couche de sol imperméable, le sol devra préalablement être percé (diam.15 mm ) environ tous les 2 mètres de façon à atteindre la couche perméable et de faciliter la résurgence de gaz. Cette opération n’est pas forcement nécessaire dans le cadre d’un terrain perméable (terre naturelle, etc…).

 

Comment se déroule cette recherche ?

Une fois le gaz en pression dans la canalisation, nous effectuons un passage à l’aplomb de celle-ci afin de détecter la ou les résurgence(s).

Les particules d’hydrogènes sont détectée et la fuite est localisée précisément en fonction de la concentration d’hydrogène dans la zone de résurgence, à partir d’une particule par million.

Quel matériel est utilisé ?

Le GASENA 5 H2 est un développement vonRoll hydro pour la détection de fuite par gaz traceur (mélange hydrogène/ azote). Il réagit immédiatement à la moindre quantité d’hydrogène (0 – 3000 ppm) et ne présente que de très faibles interférences avec les autres gaz inflammables.

C’est un avantage décisif pour cette méthode de détection de fuites, car cela minimise les erreurs d’interprétation causées par les émissions de la circulation, des décharges et autres.